Retour vers Accueil

Découvrez nos 52 communes

Découvrez les 52 communes qui composent le territoire  de la communauté de communes Le Tonnerrois en Bourgogne.

Résultats 1 sur 12, sur un total de 52

Le pictogramme Marqueur avec un personnage matérialise la position géographique de votre ordinateur ou de votre périphérique mobile.
Aisy Sur Armançon

Aisy sur Armançon est baignée par la rivière l’Armançon et le ruisseau du Bornant, à la lisière de la très grande forêt domaniale de St-Jean.

Ancy le Franc

Antoine de Clermont, beau-frère de Diane de Poitiers, hérita et lança la construction du château en 1542 qui se termina vers 1622 pour la décoration intérieure. Réalisé sur les dessins de Serlio, ce château est unique en France par son architecture. La localité possédait entre 1765 et 1834 deux faïenceries. L’une d’elles se trouvait près des communs du château et a donné lieu à un musée.

Ancy le Libre

L’église Saint Maixent est un édifice à visiter. La nef datant du XVI – XVIIème est couverte d’un plafond en bois (1701). Les fonts baptismaux de forme octogonale sont du XIIIème. Le lavoir date de 1864, il est suivi d’un abreuvoir aménagé d’une centaine de mètres le long du ru. En arrivant dans le village par la route de Lézinnes, vous pouvez apercevoir un pigeonnier datant de 1610.

Argentenay

Le village est traversé par la rivière « l’Armançon ». L’église Saint-Laurent et sa nef datent du XVIe-XVIIe, et le pigeonnier du XVIIIème.

Argenteuil sur Armançon

Au pied du plan d'eau, sur la place du village, un lavoir à sept arcades a été construit en 1834 et récemment restauré. On peut voir les restes de fortifications de l'ancien château à côté desquels a été bâti un château du XVème siècle. Les tourelles datent du XVème. L'église à trois nefs de la fin du XVème est classée monument historique. A l'entrée, une grande salle faisant autrefois partie de la nef sert aujourd'hui de lieu d'exposition. On peut aussi noter la singularité et le charme des maisons du village qui sont entièrement en pierre, souvent entourées de grands murs illustrant bien la renommée des carrières du plateau.

Arthonnay

Les principales particularités du village sont l'éolienne des frères BOLLET et les restes de l'église Saint Valentin de style renaissance.

Baon

Son église a été construite dans le goût du XIIIe siècle avec une nef en croix latine. Son lavoir a été récemment restauré.

Bernouil

Son église, Saint Jacques Le Majeur est des plus curieuses. Son aspect extérieur à la forme d’un quadrilobe, de sorte que la charpente adoptant cette forme, ses chevrons forment un quadruple cimier. L’intérieur forme une croix grecque, cantonnée de trois chapelles et d’une sacristie. Le portail a été refait au XVIIIe siècle.

Chassignelles

Son église du XIIème et XIIIème siècle est classée monument historique et se situe à l'écart du village. Son toit est recouvert de laves. Son lavoir est un lavoir en impluvium du XIXème siècle. Un arbre remarquable, un mûrier blanc est situé à l'entrée du village sur la route d'Ancy le Franc.Chassignelles est traversée par le canal de Bourgogne et la rivière L'Armançon.

Cheney

Son église Saint-Martin date du 13ème siècles et a été restaurée en 1962. Son Lavoir a été construit en 1896. Son château du XIIIème est la propriété du Centre hospitalier de Tonnerre et accueille le Centre d'Aide par le Travail de CHENEY. Il offre différents services dans un cadre exceptionnel : un foyer d'hébergement, des ateliers spécialisés dans la reproduction de meubles anciens et la décoration, un service d'accompagnement en milieu ordinaire de vie.

Collan

Son lavoir est alimenté par une fontaine qui sort d’un petit bassin recouvert par une voûte ogivale du XIIIe où se situe la statue de l’ermite St-Robert. L’église St-Maurice a été restaurée en 1893 dans les styles gothique et renaissance. La nef, très courte, est divisée à sa voûte en deux parties par un arc doubleau ogival retombant sur deux culs-de-lampe armoriés.

Cruzy le Châtel

Situé à proximité de plusieurs voies romaines, le village, s'il en est resté à l'écart, n'en a pas moins retiré une riche histoire monumentale. Construit à la Renaissance, en remplacement d'un édifice du haut moyen âge, le château pentagonale de Maulnes, en est le plus bel exemple. Un autre architecte de génie, connu celui-ci, Claude-Nicolas Ledoux, a reconstruit l'église, au 18e siècle, faisant de son fronton un des rares exemplaires subsistant de son œuvre. Le petit patrimoine rural est bien présent, lavoirs, fontaines, cabanes de bergers, qui peuvent se découvrir au long des chemins de randonnée.