Retour vers Actualités

conf presse 1.04.2019

L’heure de l’ouverture de la saison touristique a sonné pour la destination Chablisien - Tonnerrois !

Une conférence de presse a inauguré la réouverture du bureau touristique d’Ancy-le-Franc, ainsi que la première saison pour la nouvelle organisation suite à la fusion du Tonnerrois et Chablisien au 1er janvier dernier :

« Le mode associatif ne convenait plus à nos projets » annonce Régis LHOMME. « C’est naturellement que nous nous sommes rapprochés de la SPL mise en place par le Chablisien où nous avons pris une action afin d’apprendre à travailler ensemble. Il s’avère que nos deux territoires sont très complémentaires, puisque la réputation de Chablis est mondiale avec ses vignobles, et le Tonnerrois a un beau patrimoine historique ».

« Cette fusion regroupe deux canaux renommés, avec chacun son guide du Routard » précise Dominique CHARLOT « et nous allions aujourd’hui le patrimoine avec les plaisirs gastronomiques, importants sur notre territoire, qui nous permettent de proposer des séjours touristiques très cohérents via la SPL ».
En effet, la Société publique locale (SPL) est une forme juridique relativement récente qui permet aux collectivités de créer une société de droit privé avec des actionnaires publics. Cette forme de gestion permet aussi de vendre des séjours clés en mains, et de regrouper l’ensemble des taxes de séjours qui sont dorénavant exclusivement destinées à la promotion du territoire, avec avis des acteurs touristiques.
Ce travail en commun a commencé depuis octobre afin d’anticiper la saison, et préparer en amont toutes les éditions communes à ce nouveau territoire touristique qui a pris de l’ampleur. Les sites Internet de chaque partie seront en ligne prochainement. Nouveau nom, nouvelle identité graphique, banque photos, vidéos... Cette année, 80 000 euros ont été investis dans la communication. « Nous misons beaucoup sur le tourisme car il y a un réel intérêt économique à exploiter » explique Dominique CHARLOT. 
« Nous avons misé sur le tourisme sportif » indique Marie-Josée VAILLANT. « Entre les sentiers de randonnées, les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, les liaisons des routes secondaires pour les vélos, les terrains escarpés pour les trails, les personnes peuvent venir s’entraîner même sur des longs parcours. Nous misons aussi beaucoup sur les 2 canaux et un projet de bateaux électriques est en gestation. Aujourd’hui, l’offre est diversifiée et élargie ».
« C’est tout à fait en accord avec le Contrat Canal » ajoute Régis LHOMME. « Nous travaillons actuellement sur la signalétique, l’identité, le réseau Wifi et la gestion raisonnée des déchets sur les 65 km du Canal de Bourgogne qui couvrent le Tonnerrois.
« Lors du Salon Mondial du Tourisme à Paris, nous avons recensé un grand nombre de parisiens qui souhaitent voyager sans voiture » explique Marie-Josée VAILLANT. « Nous allons essayer d’y répondre. La mobilité est une organisation compliquée. Il y a la marche, le vélo, mais certains ne pratiquent aucun des deux c’est difficile de répondre à la demande. Nous allons nous rapprocher des fermes équestres pour leur présenter nos ambitions touristiques ».
Ce sont en tout 10 personnes (dont 4 renforts en haute saison) qui font la promotion de cette destination, sur 5 bureaux.
« Nous avons aujourd’hui une équipe très étoffée et adaptée pour satisfaire les 50 000 à 60 000 visiteurs annuels » explique Xavier GUINOT. « Nous aurons probablement besoin de renforcer encore l’équipe, puisqu’on sait qu’à Chablis, 200 personnes accueillies par une personne sur une journée est le maximum. Au-delà, c’est trop. Et nous avons mis en place d’autres façons de capter les touristes et de faire circuler l’information, comme deux triporteurs par exemple. Nous avons remarqué qu’auparavant, sur les 45 000 personnes qui visitaient le château d’Ancy, seulement 2000 poussaient la porte de l’Office de tourisme. Si on s’installe devant le château, le visiteur nous verra et on le captera ».

Anaïs DUMAREY travaille sur la signalétique des monuments : « Nous avons recensé tout le patrimoine et nous remettons les informations historiques à jour avec Patrice WAHLEN, historien, et nous sommes aujourd’hui à plus de 100 plaques ».

Complémentarité des richesses à valoriser, complémentarité des personnes, vente de séjours en collaboration avec Yonne Tourisme, cette nouvelle organisation annonce de beaux jours en perspective : « Je suis très confiant en cette fusion, car cette gestion est extrêmement professionnelle avec des personnes qui ont pu choisir chacune leur filière. Dès l’accord entre les 2 communautés de communes, nous nous sommes tous réunis afin que chacun se positionne en fonction de sa formation et de ses aspirations, et chacun a eu la mission qu’il préfère » ajoute Régis LHOMME. 

Avec :

Anne JERUSALEM, présidente de la Communauté de communes Le Tonnerrois en Bourgogne Dominique CHARLOT, président de la Communauté de communes de Chablis, Villages et Terroirs
Marie-José VAILLANT, vice-présidente de la Communauté de communes de Chablis, Villages et Terroirs en charge du tourisme
Régis LHOMME, vice-président de la Communauté de communes Le Tonnerrois en Bourgogne en charge du tourisme et de l’économie
Xavier GUINOT, Directeur de la nouvelle structure
Anaïs DUMAREY, responsable du bureau d’Ancy-le-Franc